Conférence Natures mortes et vanités

Dans le cadre de l’exposition au Louvre : Une histoire de la nature morte depuis la préhistoire (13 octobre 2022 – 23 janvier 2023).

Genre mineur, jadis dans la hiérarchie établie par les académies, la nature morte séduit pourtant beaucoup plus aujourd’hui que la grande peinture historique ou religieuse.

Ce n’est pas sans raisons. La prouesse virtuose des peintres qui donnent l’illusion de la réalité, la possibilité de jouir de la beauté d’une peinture sans avoir à tenter d’en comprendre le senspeuvent l’expliquer. Mais ce serait réduire à ce qu’elles ne sont pas des œuvres qui portent souvent en elles une méditation profonde sur l’existence, sa fragilité, la façon dont elle doit être conduite.

La conférence abordera ces différents aspects en explorant les créations de diverses époques et écoles. On ne se bornera donc pas à exploiter exclusivement des champs aussi labourés que ceux de la nature morte hollandaise. Les terrains d’Espagne, de France, d’Italie et d’Allemagne sont, eux aussi, tout aussi fertiles.

Que nous montrent les natures mortes ? que nous cachent-elles ? Que nous racontent les fresques de Pompéi et les corbeilles de fruits ? Les Bodegones et les Tables mises, les scènes de marché et les desserts ? Les fleurs et les Cinq sens ? Les instruments de musique, les Cabinets des Merveilles et les Vanités ? Que nous disent toutes ces choses sur l’illusion, le temps, la vie, la mort, et sur le monde qui les entoure ? Quels secrets enferment-elles ?